La forme-écran [corps, espaces et art contemporain]

Souligner la multiplication des écrans dans la société contemporaine est un lieu commun. L’écran est désormais omniprésent et il représente un objet indispensable dans le quotidien de l’Homme. À travers les époques, l’écran n’a cessé d’évoluer en se transformant en permanence. Ainsi, l’écran rectangulaire est devenu tridimensionnel, sphérique, semi-transparent, multiple et il est disséminé dans la ville. Face à ces changements, l’écran en tant qu’objet et notion soulève de nombreux enjeux. L’étude menée dans le cadre du mémoire se focalise donc sur l’écran en tant qu’objet en proposant l’expression « forme-écran » pour indiquer un dispositif qui change selon le contexte. Cette analyse pénètre les méandres de quatre espaces particulièrement fertiles qui sont en forte liaison avec la « forme-écran » : l’espace du corps, l’espace du spectacle vivant, l’espace d’exposition et l’espace urbain. Enfin, cette recherche met l’accent sur une accoutumance à l’image sur écran car, paradoxalement, la multitude d’images qui nous entourent engendre une certaine indifférence et passivité.

*

Today underlining the proliferation of screens in contemporary society has become common. The screen is now ubiquitous and it is an essential object in the everyday life. Since its appearance in projection rooms with the Lumières brothers, the screen has constantly transformed itself. Thus, the rectangular screen format became three-dimensional, spherical, semi-transparent, multiple, spreading throughout the city or even invisible. Faced with these modifications, the simple term screen becomes inadequate. This study therefore focuses on the screen as an object by proposing the term screen-form to indicate an apparatus that changes according to the context in which it is in. This analysis describes four particularly fertile areas that are in strong liaison with the screen-form. It includes the space of the body, the space of performing arts, the exhibition space and the urban space. Finally, this research proves to be important because it focuses on the habit of the image on screen, and, also because paradoxically the multitude of images that surrounds us brings a certain indifference and passivity.

 

Mémoire final de Master 2 en Etudes cinématographiques et audiovisuelles

Directeur de Recherche : Philippe Dubois

http://www.sudoc.abes.fr/xslt//DB=2.1/SET=1/TTL=1/CLK?IKT=1016&TRM=La+%22Forme-écran%22+entre+art+et+cinéma

 

Publicités